~ Liste des maladies ou désagréments du cyclo-touriste contractés ~

  • pieds d’athlètes (sortes de mycoses qui se développent sur les orteils et prolifèrent dans des conditions humides) -> attrapées en Pologne, débarrassés dans les pays baltes. Traitement: huiles essentielles de Tea Tree et Lavande Aspic + dormir au sec tout les soirs, prendre une douche régulièrement (et arrêter de faire du vélo) ;).
  • doigts qui gonflent (cela arrive lors de longues périodes sur chemins cahoteux… pour l’instant cela nous est arrivé en Pologne et Lituanie). Traitement : Retrouver de l’asphalte ou arrêter de faire du vélo (remède qui marche pour beaucoup de pathologies 😦 )
  • rhumes
  • Diarrhées ou maux de ventre -> attrapés en Chine et au Laos (moins), en mangeant des plats très épicés ou en buvant de l’eau non filtrée. Traitement : homéopathie (Nux vomica et arsenicum album), huile essentielle de cannelle de Chine, spasfon (quand le reste ne suffisait pas)
  • Sorte de tendinite au mollet droit. Traitement : Réglage de la selle !
  • Mal aux fesses (Anabelle). Pas de solution pour l’instant, à part faire des pauses !
  • Début de tendinite au genou (Loris) survenue alors que nous roulions en pantalon. Il avait alors peur que son pantalon ne touche la chaine et tordait un peu la jambe sans s’en rendre compte. Solution : mettre un serre-pantalon ou remettre un short.
  • Courbatures aux cuisses et mollets pour cause de pentes trop raides et trop longues (Laos, Thailande). Remède : massage avec du baume de Denise 🙂
  • hémorroïdes (elles ne semblent pas être dues au vélo mais à la tourista…)