Itinéraire

L’itinéraire n’a pas été des plus faciles à définir. En effet, nous nous sommes fixés des critères plutôt contraignants:

  • Pas d’avion (et plus globalement éviter les engins motorisés autant que possible)
  • Durée d’un an environ
  • Éviter les températures inférieures à – 15°C
  • Éviter les zones vraiment dangereuses
  • Essayer d’avoir les vents dominants avec nous (très important en vélo, ça !)
  • Partir en vélo de France (pour ne pas se prendre un choc de civilisation trop violent)
  • Rentrer en vélo en France (pour la même raison 😉 en encore pire probablement)

Après quelques mois de réflexion, nous nous tournons vers l’Asie. En effet, Anabelle étant allergique à la traversée de l’océan Atlantique en voilier-stop (la crainte des pirates ou des monstres marins probablement), l’Eurasie présente l’avantage de nous permettre de rester sur la terre ferme tout au long du voyage.

Nous avons ensuite défini quels pays/régions nous souhaiterions traverser. Loris souhaitant depuis longtemps parcourir l’Asie du Sud-Est en vélo, elle figura parmi les premières sur la liste. La route de la soie entre Beyrouth et Xi’an nous sembla ensuite un moyen tout à fait adapté pour rejoindre l’extrême orient du continent eurasiatique (avec quelques adaptations pour éviter les zones de conflits actuelles). Nous marcherons donc dans les pas (ou plutôt roulerons sur les pas 😉 ) de Marco Polo à travers L’Iran et les pays d’Asie centrale, qui nous attirent par la légendaire hospitalité de leurs habitants et les montagnes himalayennes. Entre ces deux régions trône le plus haut plateau du monde : le haut plateau du Tibet. Nous essaierons de le traverser, sans certitude aucune étant données les difficultés posées par l’administration chinoise.

A contrario, ils y a quelques pays qui ne sont pas vraiment recommandés pour le voyage à vélo que nous souhaiterions éviter comme l’Inde, le Bangladesh, certaines parties du Vietnam. En effet, la conduite « sportive » et le monde omniprésent, les coins de bivouac très rares de ces pays ne les prédisposent pas au voyage à vélo.

Comme nous n’avons pas prévu un voyage à durée illimitée, il nous faudrait pour l’aller ou le retour utiliser un moyen de transport qui irait un peu plus vite que le vélo. Heureusement pour nous, le transsibérien permet de relier toutes les destinations entre Moscou et Beijing. Nous décidons donc de le prendre (certes le train marche au gazole mais il restera toujours beaucoup moins polluant que l’avion).

Après avoir mis tout cela dans notre milk-shake à itinéraire – c’est à dire avoir déterminé toutes  les solutions possibles et imaginables qui prennent en compte nos critères et les régions que nous souhaitons visiter, tourné et retourné dans tous les sens ce qui était possible ou non (comme par exemple faire du vélo dans l’Himalaya en hiver),  nous sommes arrivés à l’itinéraire suivant:

Vasieavelo-itinéraire

Départ en septembre 2016 jusqu’à Moscou, où nous devrions arriver juste avant les grands froids. Puis nous prendrons le transsibérien  jusqu’à Beijing en faisant des stops qui restent encore à déterminer. De là, nous rejoindrons le Laos, en train plus vélo, où nous devrions arriver vers Janvier (à la saison sèche). Nous prendrons environ 3 mois pour découvrir Laos, Cambodge, Thaïlande et Birmanie. Puis nous prendrons la direction de la route de la soie pour être au cœur des montagnes Himalayennes du Kirghizistan et du Tadjikistan en Juin. Nous pourrons ensuite traverser l’Iran (c’est là que nous devrions avoir le plus chaud… mais il était difficile de combiner Iran à l’automne ou au printemps et Asie centrale en été), avant de finir par la Turquie puis les côtes méditerranéennes à l’automne 2017.

Encore quelque incertitudes persistent, et quelques variantes sont possibles, mais sinon ce ne serait pas l’aventure ! 🙂

2 réflexions sur “Itinéraire

  1. Votre projet très est emballant et inspirant! Or selon mes calculs (très approximatifs j’en conviens), votre itinéraire est d’environ 21 000 km à vélo. Ce qui fait 60 km en moyenne par jour pendant 365 jours — ce qui est beaucoup selon moi. Combien de km comptez-vous pédaler par jour? [Mes calculs : Lyon – Moscou : 3 000 km; Asie du S-E : min. 5 000 km; la Chine via Tibet : 5 000 km; Kirghizistan à Lyon via Iran : 8 000 km; pour un total de 21 000 km.]

    J'aime

    1. Merci Frédéric ! On avait calculé à peu près pareil que toi et en fait, nous pensons partir un an et 3 mois environ (on avait compris que ce serait trop juste en un an). Du coup, ça devrait aller (on espère !). On compte pédaler un peu plus de 60 km par jour en moyenne quand les routes seront bonnes, mais surement moins quand ce sera des pistes ou que ça grimpera !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s