Evénement : back home !

Une arrivée festive !

Rentrés. A bon port, de bonne humeur et dans les temps. La dernière étape, de Charnay à Saint Vincent, en compagnie de notre escorte (25 personnes !!!) restera un moment fort, et qui clôture en beauté ce voyage.

L’accueil à Saint Vincent par les habitants, les amis, et la famille réunie nous a fait chaud au cœur en même temps qu’il nous a abasourdis (Quels malicieux, nos parents, alors !). Les panneaux « bienvenue » dans toutes les langues des pays traversés, la bannière sur le portail de la maison, à demi effacée par la neige :), et les chapiteaux dressés, tout était réuni pour que la fête soit belle. Et elle l’a été.

Alors merci à tous, qui de près ou de loin, avez participé à notre accueil, on l’a aimée cette fête, ça oui !

Pour le compte-rendu du voyage, le bilan ou le mot de la fin, on attendra un peu encore. D’abord parce que le récit est encore à la moitié sur ce blog, et qu’on compte bien essayer de le finir, et ensuite parce que maintenant qu’on est à peu près posés, installés, on a comme besoin d’un peu de temps pour se replonger dedans. Mais ce qu’on peut faire, c’est partager cette vidéo, faite pour le weekend de retrouvailles, où l’on répond à des questions que la plupart des gens nous posent, en général. Une sorte de FAQ de V’Asie à Vélo, en somme :

« Pas trop dur, le retour ? »

Certainement la phrase qu’on a le plus entendue depuis que nous sommes en France. Alors oui, dans une certaine mesure, c’est un peu dur de ne plus être 8 heures par jour à l’air libre, aller de rencontres en découvertes, voir voir voir mille choses, personnes ou paysages par heure, dormir chaque soir sous la voute étoilée dans notre petite maison portable, douillette et rassurante, symbole de la liberté que nous procure ce voyage en vélo. Mais il ne faut pas se le cacher, avoir un toit au dessus de la tête, de manière stable et durable, c’est un confort qu’on a tendance à oublier quand on l’a, justement. Combien de fois, au cours de notre voyage, nous sommes-nous répété : « Bon, il fait froid, il pleut, et il faut monter la tente. Brrrr, on aimerait bien être à l’abri, là. Oui, mais nous, on l’a choisi. » Et de penser à tous les sans-abris qui, eux, vivent cette situation subie, et sans avoir pour se protéger la moitié de notre équipement. Alors, on ne pouvait pas se plaindre, et on ne peut, maintenant, qu’apprécier ce confort.

Et puis, après 17 mois sur la route, loin des nôtres, on était plus que ravis de les retrouver, et on est heureux d’être là, plus proches.

Et puis, et puis, on a plein d’autres projets qui nous animent, alors non, ce n’est ni trop dur, ni très facile, c’est la vie qui continue !

DSC_7240


8 réflexions sur “Evénement : back home !

  1. Moi j adore tout ce que vous représentez….tous se posent des questions sur votre retour à la vie dite normale….moi je sais que vous êtes faits pour trouver dans toute vie une joie de vivre, d apprendre, de partager ,de vous renforcer ,de vous aimer.. et quel bonheur de lire ces lignes tellement sincères…retour pas simple mais tellement plein d espoirs et sans regret…merci de votre optimiste pour chaque situation…C est ce qui m a le plus émue lors de vos messages…vos parents amis peuvent être fiers d être vos parents et amis…qu’ ils prennent soins de ces relations ….vous êtes de belles personnes.. on attend patiemment la suite de votre récit…et prenez votre temps pour continuer..j ai soudain l impression de prêcher…lol…bisou les amoureux de la vie!!

    J'aime

  2. Quel émouvant article! On a beaucoup pensé à vous pour votre retour où il devait faire très froid brrrr? (On connaîtra les détails dans six mois ?;)
    On ne pouvait pas vous accompagner à vélo (on aurait adoré !) mais notre cœur était avec vous ! Hâte de vous voir et de lire la suite, bonne suite pour tout le reste !

    J'aime

  3. Hello les voyageurs!
    On est sur le début d’une aventure aussi belle que la votre. On est en Bosnie et on se dirige vers l’Est avec le même itinéraire que vous sur le retour. (https://rayonmixtour.jimdo.com/)
    (je vous avais laissé un commentaire il y a quelque temps)
    Petite question : on la même tente MSR que vous avec le auvent, et on se pose l’utilité du auvent et de savoir si on le renvoie ou pas. aprés quasi 2 mois on ne l’a sorti que pour 2 nuits.Vous vous en êtes beaucoup servi vous ? utile ? pas indispensable ? vous le sortiez pour quelle occasion ?

    Bon nouveau projet !

    Emeline

    J'aime

    1. Salut !
      C’est une question qu’on s’est posé plusieurs fois aussi et au final on l’a gardé jusqu’au bout, et on était bien contant de l’avoir.
      On l’utilisait surtout quand les conditions météo n’étaient pas bonnes quand on s’installait au bivouac. C’est à dire, pluie (au Tibet par exemple), et surtout vent (comme dans le Pamir, sur la route de la soie). On avait une bâche en guise de footprint (après avoir perdu le premier en couverture de survie^^) qui couvrait donc aussi l’extension, et j’avoue que pour cuisiner au sec et « au propre » c’est cool quand il fait froid et venteux. Cela a même un petit coté cosy ;).
      Nous ne l’avons par contre jamais utilisé en Asie du Sud-Est.

      Après j’avoue que si vous ne la sortez même pas quand il neige…
      (mais c’est vrai que nous aussi à l’aller en Europe on avait dû la sortir seulement 4 ou 5 fois)

      Sinon, vos photos de la Slovénie sont superbes, on adore le coin – on y a été mais pas en vélo – et les Balkans, qu’on voulait traverser au départ, nous tentent bien pour un futur voyage !

      Bon voyage ! Profitez bien 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.