Préparer un ananas : mode d’emploi

Aujourd’hui, pour vous, en exclusivité, la technique de préparation de l’ananas telle qu’elle nous a été enseignée par Seyha, notre hôte Warmshowers à Siem Reap.

Ustensiles : un couteau à la pointe bien tranchante, une planche à découper (ou un couvercle de gamelle)

1. Se trouver un bel ananas. Facile au Cambodge ou en Thailande ! 🙂

2. Oter le chapeau.

DSC01274

3. L’éplucher en prenant garde de ne pas enlever trop de chair. 

DSC01276

4. Oter la partie basse (qu’on avait laissée le temps d’enlever la peau, pour se caler sur le sol).

DSC01278

5. L’étape la plus difficile (et la plus longue, aussi) : à l’aide de la pointe du couteau, enlever tous les morceaux durs (de peau) qui restent dans la chair. Pour cela, suivre les motifs laissés par ces morceaux, qui forment des sortent de traits de biais (étape la plus difficile à décrire, aussi !). 

DSC01280
Il faut être patient, cela peut prendre un certain temps
DSC01285
Mais le résultat en vaut la chandelle !

6. Rincer pour éliminer les restes de peau, puis saupoudrer légèrement de sel pour faire perdre un peu d’acidité. Laisser reposer quelques minutes, puis rincer abondamment.

DSC01286
En plus du sel, on peut mettre un peu de piment en poudre également. Pas mauvais !

7. Trancher de la façon que vous voulez pour pouvoir le déguster. Nous, on aime bien faire des rondelles qui ont alors une forme de soleils 🙂

DSC01284

8. Savourer ! 😀

Au fait, savez-vous comment poussent les ananas ? Nous, on l’a découvert en Thailande, en voyant des champs immenses, qu’on a pris dans un premier temps pour des champs d’aloé vera ! 

DSC01293

DSC01292
Il y a un seul fruit par plant, mais il en repousse un, une fois que le premier est coupé.

PS : on réussi à récupérer la carte de l’appareil photo, on a donc pu rajouter des photos sur les 10 000km


11 réflexions sur “Préparer un ananas : mode d’emploi

  1. Effectivement le bronzage est top.
    Cet article m’a donné envie de manger un ananas!!
    J’en achète un qui malheureusement sera certainement moins bon que ceux que vous avez dans ces énormes champs.
    A+

    J'aime

  2. Il « parait » que c’est le toupet du fruit qui sert de bouture , très effeuillé , il prendrait des racines …Essayer en Europe me semble guère possible !Nous adorons les ananas et je les épluche de cette façon !

    J'aime

    1. Merci de répondre aux interrogations de Titi pour nous ;). On aimerais bien monter une serre tropicale à Saint-Vincent^^, pour profiter de tout ces bons fruits, mais cela paraît compliqué effectivement…

      J'aime

  3. SALUT !
    j’ai découvert cette technique et en effet ce n’est pas du « gaspillage »/// mais un apprentissage. j’ai essayé de planté un toupet en gardant une partie de chair de 3 cm, je l’ai conervé 2 ans, ensuite il a gelé…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s