Evénement : 10000 kilomètres !!!

Ca y est, nous avons atteint la barre des 10000 ! Désormais, notre compteur n’affichera plus que des nombres à 5 chiffres, et Anabelle ne pourra plus s’amuser à attendre les 4 chiffres identiques (1111, 2222…) ou les nombres miroir (5775, 8118…) (mais bon, elle pourra trouver d’autres jeux avec 5 chiffres).

Nous avons passé ce cap dimanche 30 avril, et on peut vous dire qu’on se rappellera cette journée.  Pour vous en donner un aperçu, on vous a recopié ici notre carnet de bord du jour :
« J-244 Dimanche 30 Avril – soleil et nuageux – Col de Ban Luang-Campsite du parc national de Khun Chae, 44km

Peu efficaces pour notre retour au bivouac, après le lac Inlé et Chiang Mai où nous n’avions pas pédalé, on part vers 9h10. Au début cela descent mais un col nous attend dans 4-5km. Et pas n’importe quoi : 900m de dénivelé sur 26km, avec un redescente au milieu… La vallée du début du col est sympathique, très rurale, avec des cultures (maïs et manguiers surtout). Cela ressemble un peu à la campagne de chez nous et l’humeur est au beau fixe, malgré la fatigue due à une nuit perturbée par l’orage dantesque subit sous la tente. Puis cela monte raide dès le départ : 7km/h, puis 6km/h, 5km/h… C’est joli, mais dur, car surprise, cette petite route est en fait un chemin caillouteux et plein d’ornières. Au bout de 3km (en 45minutes) on est déjà crevé. On continue, et ça devient plus dur encore. Trois 4×4 passent et Loris demande, mi-figue mi-raisin : « On fait du stop ? ». Mais à ce moment-là, on ne se doute pas qu’on aurait dû ! Car la suite est juste une horreur, un calvaire. Des pentes vertigineuses, peut-être parfois 25-30% (c’est vertigineux à pied !). Car oui, on est obligés de pousser, mais à 2, parce qu’avec cette pente, on ne peut pas faire avancer notre vélo tout seul. Donc on monte 2 fois chaque portion qu’on ne peut pas faire à vélo ! Épuisant physiquement et moralement, car on voit l’heure qui tourne et les km qui n’avancent pas. En roulant, on est peut-être à 4/5 à l’heure, mais il y a tellement de fois où l’on doit pousser qu’on est plus à 2 en moyenne ! Et en plus, il y a pas mal de petites descentes, qui nous donnent l’impression de perdre tout le dénivelé qu’on avait gagné… À un endroit, un 4×4 nous avance de 2km (c’est mieux que rien) mais globalement, personne ne passe sur cette route, à part quelques scoots qui vont dans le village ou les plantations de café du sommet. On passe les 10 000km à ce moment là, ce qui permet d’entretenir le moral des troupes :). On fait quelques photos [que l’on perdra ensuite dans un crash de carte mémoire… Mais qu’on arrivera à récupérer :D].

 À environ 15h, on est dans un bled avec une épicerie. On fait donc une pause goûter/pique-nique à base de café, de chips, et de tomates (+goûters sucrés). Ça fait du bien. Ils nous reste 10km jusqu’en haut, dont 4-5 de descente. C’est encore très dur, il faut encore pousser. Anabelle tombe 2 fois, en montée ! Mais finalement on y arrive ! La descente est moins pire qu’Anabelle ne se l’imaginait (pas mal d’asphalte sur les portions vraiment très raides) et enfin (en-fiiiinnnnnn) on rejoint la grosse route. Ca descent bien aussi. Très vite on voit un panneau « Campsite » donc on saute sur l’occas’. Cela nous permet d’avoir de vraies douches et de faire le plein d’eau. Et aussi une belle pelouse douillette pour poser notre maison :). Tout ça gratuit en plus ! »

Bon, ok, dans notre journal de bord, on a peut-être un poil exagéré sur les pentes, mais en vrai c’était terrible !

http://www.openrunner.com/orservice/inorser-script.php?key=mykey&ser=S02&id=7382522&w=350&hp=250&k=1&c=0&ts=1494220224


Et deuxième évènement : on a croisé une voyageuse en sac à dos 😉

Luluuuuuu ! (soeur d’Anabelle)

Et sinon, en attendant de rattraper nos 3 mois de retard (…), nous avons mis ces pages à jours, et avons ajouté 2 listes : la liste des bonjours, et la liste des « végétarien » dans les langues des pays traversés.


11 réflexions sur “Evénement : 10000 kilomètres !!!

  1. Coucou
    Quel plaisir de vous voir tous les trois ensemble et quelle belle photo !
    Je me demandais où était Lucille.
    Bises et bon courage
    Nadine et Jeff

    J'aime

  2. Joyeux Anniversaire Anabelle ! Trente ans !!!!!!!!!!!!! Waouh !………. Je t’embrasse très fort ainsi que Loris !
    Courage, courage, et continuez à nous faire rêver et voyager !……..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s