Point culture : la banane ☺️

Depuis le Yunnan, on a la joie de manger des bananes locales tous les jours. Bon, après 4 mois, on s’est un peu lassés quand même. Il faut dire qu’à une période (au Laos et au Cambodge), on en mangeait environ 5 par jours chacun… Ben oui, c’est un très bon en-cas pour reprendre des forces dans les montées 🙂 (ça marche aussi sur le plat d’ailleurs). 

DSC09864
un régime de bananes et sa (petite !) fleur violette

Parfois, en croquant dans notre banane, ou en la coupant en rondelles pour l’ajouter à notre riz au petit déj, on est tombé sur une sorte de grosse boule noire très dure (incroquable). On s’est demandé si ce n’était pas un parasite, avant de faire des recherches sur le sujet. Et là, on a découvert grâce au figaro.fr (comme quoi, on peut apprendre des choses sur le figaro !!!) que ce sont en fait des graines de bananes ! Si on n’en avait jamais rencontré jusque là, c’est parce que les bananes que nous mangeons en Europe sont des sortes de clones, dont les graines sont attrophiées. En effet, il y a de tous petits points noirs dans ces bananes, mais qu’on ne sent absolument pas. Les bananes où nous avons trouvé des graines (parfois juste une ou deux, mais d’autres fois jusqu’à 8) sont, au contraire, des bananes sauvages, qui peuvent donc se reproduire par elles-mêmes !

Thaïlande
Notre ration de bananes quotidienne (il faut les manger vite, car comme vous pouvez le voir, elles s’abiment vite par cette chaleur)
Thaïlande
Et voilà les graines !

On comprend que les cultivateurs aient essayé de réduire la taille de ces graines, parce que quand on en trouve 1, ça va encore, mais après 5 ou 6, ça devient moins plaisant à manger… Et les sauvages, les vraies de vraies, en contiennent souvent beaucoup plus ! 

Birmanie
Il y a toutes sortes de bananes : des petites, des grosses, des fines, des longues, des jaunes, des noires,  des rouges…

Sinon, tant qu’on est dans la culture, sachez également que le bananier n’est pas un arbre mais une herbe (une graaaaaande herbe). Elle peut se reproduire grace aux graines donc. Les fleurs mâles, la grosse violette qu’on voit sur la photo, et femelles, qui se situent au dessus et donneront naissance aux bananes, sont présentes sur le bananier mais nécessitent quand même une pollinisation (qui permet un brassage génétique entre différents plants) assurée par… les chauve-souris !  Ben oui, vous avez vu la taille de la fleur, c’est pas une abeille qui pourrait faire le job. Une fois les fleurs femelles fécondées, elles donnent des bananes, pleines de graines fertiles, mais immangeables. Mais le bananier peut aussi se reproduire à partir d’un rhizome, qui après la première floraison fait plusieurs rejets, au patrimoine génétique parfaitement identiques au plant mère, et qui donneront des fleurs stréiles dont les ovules attrophiés ne pertuberont pas la dégustation des bananes flambées.

On ne mange pas que les bananes ici. Les fleurs sont aussi consommées en salade. Les feuilles sont aussi largement utilisées ici en Asie du Sud-est. Pas pour manger mais pour toutes sortes de choses : décorations pour les offrandes aux bouddhas, paquets pour emballer de la nourriture (souvent du riz et collant), fonds de sacs en plastique,… 

Et la dernière utilisation, en vogue à la fashion week de Bangkok parait-il : rallonger son short trop court qui ne protège pas assez les cuisses du soleil. La classe non ? 😎

Voilà, vous vous coucherez plus culturés on l’espère. Si vous voulez en savoir plus, et que vous ne voulez pas aller sur le figaro ^^, la page Wikipedia est aussi très bien. On y évoque les républiques bananières dont nous ne vous parlons pas car on préfère rester sur une note joyeuse (malgré l’envie de critiquer le néocolonialisme qui nous taraude 😉 ).


8 réflexions sur “Point culture : la banane ☺️

  1. Han! C’est fou! Je regarderai les bananes d’un autre œil maintenant! (et du coup, j’ai faim).
    Et Anab, en regardant ta photo sans lire la légende, je me suis dit « tiens, il est sympa ce short bicolore! ». Gros succès, donc 🙂

    J'aime

  2. Coucou

    Merci pour cette page culturelle, on se couchera en effet moins bête ce soir.

    Nous qui sommes de gros consommateurs de bananes, on aimerait bien manger des fruits non modifiés

    Cette petite touche de vert sur le short c’est bien frais et sympa.

    Bon séjour en Thaïlande du Nord

    J'aime

  3. Je viens de manger une banane en pensant à vous…comme je n ai pas les feuilles pour le short j ai pris la peau pour protéger mon nez…..merci pour ces infos…..ramenez des graines….bisouuu

    J'aime

  4. Et ben, ca vous fait parler la banane ! On sait comment réveiller les troupes : soit avec une point culturel, soit une farce. Comme quoi, les articles rédigés vite fait depuis un bus de nuit birman parce qu’on arrive pas à dormir sont plus lus que ceux pour lesquels on passe 10 jours…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s