Au Yunnan

Petit poème écrit sur la route, qui, au Yunnan, s’y prêtait bien, car il fallait s’occuper dans les loooongues montées,  et les paysages étaient plutôt inspirants. 🙂

Premier jour sous la pluie
On garde le moral
Deuxième jour, c’est fini
Ca sèch’ra, sans un râle

On pouvait deviner
Le beau sous les nuages
Dès qu’ils se sont levés
Sublimes paysages

Cultures en terrasse
Choux, petits pois, oignons
Mais presque pas de place
Pour poser notr’ maison

La terre rouge argileuse
Sous les chaussures se colle
Pour qu’on garde – quelle farceuse !
Un souv’nir de ce sol

Lac Fuxian, eau limpide
Où miroitent les collines
Abruptes qui le calinent.
Un spectacle splendide !

Làs, des décharges sauvages
Abiment ce décor
Sinistre paysage
La nature pue la mort

Pour parfaire ce tableau
Plastique, fils, antennes,
Pesticides à gogo
On a le coeur en peine.

Mais voilà qu’un matin
Nous sommes abordés
Par deux jeunes autrichiens
Cyclos pour une année

« You go to Laos too ?
Then let’s go together ! »
La pluie vient, voyez-vous, 
Autant être plusieurs !

Réconfort d’être quatre
Quand on plie, ruisselants, 
Et qu’une odeur jaunâtre
Imprègne nos  vêtements

Des enfants crient « Hello ! »
Partout sur notre passage
Et transforment – « Ni hao ! » –
En soleil les nuages
.


6 réflexions sur “Au Yunnan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s