Brève de Siberie : Le retour de l’île d’Olkhon

« J96 – Samedi 3 décembre – Olkhon – Irkutsk – météo : ensoleillé mais froid

Ce matin, au lever, nous skypons avec les copains qui font le repas de noël en France. Hélène et Poy ne sont plus là, car ils nous attendaient depuis 1h déjà ! On s’est trompé dans le décalage horaire : il n’y a pas 8h mais 7 avec la France ! Nous disons au revoir à Sergey puis prenons le bus pour Irkustk. C’est assez folklo : il est beaucoup plus petit qu’à l’aller et nous sommes tout serrés. Devant nous, des gamins supportent mal la route et vomissent à tout bout de champs, leur maman balançant ensuite les sacs plastiques de vomi par la fenêtre… 😦 A l’arrivée, on se rend compte qu’une de nos gourdes d’un litre, qu’on avait laissées  sur les vélos sur le toit, nous a quittés en cours de route. Zut !
Nous rejoignons notre hostel chez Ania, avec l’impression de retrouver la maison. Ecriture d’articles, douche, repas, skype avec Papa Desroches, Luce, Elo, puis nous rejoignons des amis d’Ania qui font une soirée musique/vodka avec chants traditionnels et accompagnement à la guitare. C’est vraiment sympa, et nous avons de la chance (d’assister à ça), car d’après l’un d’entre eux, les russes qui boivent sont de plus en plus rares chez les jeunes. Nous apprenons aussi qu’il ne faut pas dire « Na Sdarovie » quand on trinque, mais « Zda Sdarovie », ou alors « trinquons » en russe mais on a oublié comment cela se dit. Et il est vrai qu’on nous dit parfois « Na Sdarovie » dans un autre contexte, comme par exemple quand on achete de la confiture au marché ˆˆ « 


3 réflexions sur “Brève de Siberie : Le retour de l’île d’Olkhon

  1. Salut vous deux ! Ca fait depuis le départ que je voulais poster un message et je n’avais pas pris le temps de le faire. Je suis avec plaisir votre voyage, les textes et photos sont chouettes et nous font voyager aussi. J’ai bien pensé à vous et à vos galères dans la neige, j’étais soulagée de voir que vous aviez pu poursuivre vos avancées… Cet article et ces photos sur la Sibérie sont magnifiques, et très dépaysants ! Effectivement, ça donne envie (hormis peut-être la température, qui me ferait hésiter quelque peu, surtout à vélo…) 😉 Chapeau les courageux ! De notre côté, on songe de plus en plus à notre petit vélo personnel qui nous trotte dans la tête, et après plusieurs mois de réflexions / lectures et autres « préparations » non officielles, après des tergiversations pour savoir si le mieux était de partir maintenant ou attendre quelques temps que les garçons grandissent (cette année avec les deux loulous était quand même assez crevante), nous sommes plutôt partis pour nous évader à partir de l’été prochain… ! Une petite escapade à la Toussaint pour tester un habillage plus chaud des loulous (surtout Camilo sur le tandem) nous a bien plu, même si nous avons passé notre temps dans le brouillard, sans distinguer les paysages ! Ca n’a pas dérangé les garçons, bien au chaud et protégés de l’humidité dans leurs salopettes de pluie, à faire des pâtés dans la terre pendant les pauses… ! 🙂

    J'aime

    1. Aha, super nouvelles ! Bon, il faut avouer que les vélos dans les transports, c’est quand même un peu galère, alors on imagine avec un tandem et des gamins…
      En tout cas, c’est génial que vous vous lanciez ! On va sûrement se croiser, car on ne sera pas rentrés à votre départ. Vous pensez aller où ? Bonnes préparations en attendant !

      J'aime

  2. Comme du coup on se (re)penche un petit peu sur le matos, je me suis dit que questionner des voyageurs aguerris (oui vous !!!), pourrait être bien utile. On se posait notamment des questions sur le réchaud à bois. On est à fond motivés pour en emporter un aussi, mais on hésitait sur le modèle. Le biolite avait effectivement l’air super, mais le poids et l’encombrement par rapport aux autres nous faisait hésiter. Pour ces raisons, peu de voyageurs à vélo semblent l’avoir l’avoir choisi. Ceci dit, son efficacité et sa rapidité pour faire bouillir l’eau ont l’air vraiment top, et ce n’est pas gadget lorsqu’il faut faire patienter les enfants (surtout par temps froid, humide ou autre…). Entre ces deux arguments, on a du mal à se décider. De votre côté, continueriez-vous à recommander le biolite malgré son encombrement ? Pensez-vous qu’il soit vraiment beaucoup plus efficace ? Ou encore d’autres avantages ?
    On partirait aussi avec un second réchaud dans tous les cas, on ne sait pas encore si ce serait avec un multicombustible ou du gaz, type MSR. Pour info, vous avez pris lequel en gaz ?
    Rien d’urgent pour ces réponses, on a du pain sur la planche sur d’autres sujets, et on sollicite des avis à divers endroits, mais je pense que le votre pourrait bien nous servir.

    Sinon, merci encore pour toutes vos aventures qui nous font bien rêver en attendant !
    Bises à tous les deux
    Floriane et sa petite famille

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s